E-765 Optimum, Look met les watts

En attendant d'autres surprises prochainement, Look présentait en ce début de mois d'avril son premier vélo de route sportif à assistance électrique.
Publié le 04/04/2019 05:39 - par
2330 vues - 0 commentaire
  • On avait déjà vu quelques protos, c’était un secret de polichinelle, mais la firme de Nevers, emblématique de la compétition cycliste confirme l’intérêt qu’elle porte au développement du vélo à assistance électrique. Une véritable révolution dans le monde plutôt conservateur du sport cycliste sur route. Bien entendu, Look  ne renie pas totalement son ADN sportif, mais la marque fait une entrée remarquée dans le monde florissant du pédalage à assistance avec pour commencer ce E-765 Optimum, un vélo que nous avons découvert et brièvement testé du côté de Sancerre, un terroir aussi agréable à déguster qu’à pédaler en dépit d’une météo plutôt menaçante. On vous raconte.

    Un look racé pour ce Look racé… et électrique.

     

    Les cyclistes sur route férus ne sont pas forcément les plus enclins à céder aux sirènes de l’assistance électrique… et pourtant. Comme on n’a pas tous le temps de s’entraîner quotidiennement, mais que l’on a envie tout de même profiter des plaisirs des grandes virées avec du dénivelé et que l’on aime partager ça avec nos potes de niveaux variés, les solutions modernes peuvent parfois représenter des options intéressantes pour continuer à rouler, reprendre une activité ou tout simplement se faire plaisir à bon compte. C’est ce qu’a compris Look il y a quelque temps maintenant. Mais pas question de se tourner vers une solution d’assistance lourde comme c’est souvent le cas pour les VAE. Non Look avait dès le départ imaginer une autre voie que celle de l’assistance telle qu’elle a commencé à s’imposer et avait définit un cahier des charges articulé autour de la légèreté impliquant une batterie peu encombrante délivrant 250 W et d’une assistance qui peut être occultée sans pénaliser tangiblement le pédalage. 

    Très en vogue du côté des vélos à assistance électrique sportifs, le système Fazua est au cœur du E-765 Optimum avec un ensemble batterie-moteur qui peut s'enlever en quelques secondes.

     

    Et justement la firme allemande Fazua a présenté sa solution à travers sa technologie Evation Drive System, un ensemble qui jouit d’un succès grandissant dans le monde du vélo sportif à assistance, car léger et peu intrusif tant esthétiquement que mécaniquement sur le vélo. Une assistance légère à tous points de vue et une alternative à la « grosse assistance ». C’est logiquement cette technologie qu’à sélectionné Look pour développer son E-765 Optimum, un modèle qui n’est pas seulement un nouveau vélo, mais qui représente une nouvelle façon de pratiquer et concevoir le vélo.

    La légende du cyclisme Bernard Hinault au coté de Federico Musi l'actuel CEO de Look. Le maître aurait apporté sa pierre au développement de l'E-765. 

    Le E-765 a été pensé pour rouler jusqu’à 25 km/h de façon facile puis de rouler facilement au delà. C’était le projet avant même la présentation du moteur allemand Fazua (Evation Drive System)

    Léger et compact (4,6 kg), la motorisation Fazua permet de présenter un vélo à moins de 14 kg complet en Di2 (env. 13,4 kg) et sans friction lorsque le moteur n’est pas en assistance. Ce qui permet aussi de rouler facilement au-delà de l’assistance et donc de garder un maximum d’autonomie. Sachant que le moteur dispense la puissance moyenne d’un pilote pro soit 250 W en course, 200 W à l’entraînement ou 170 pour un sportif régulier selon trois modes actifs identifiés par des diodes colorée : vertes, bleue ou rouge, le blanc étant réservé au mode OFF. Look et Fazua ont travaillé de conserve pour déterminer une cartographie des puissances optimale après une étude d'un an sur les habitudes de conduite des utilisateurs. Le moteur central peut être enlevé avec le bloc batterie ce qui permet le cas échéant d’utiliser le vélo sans moteur ni batterie avec un poids qui passe sous les 10 KG. Il faut pour cela acheter un cache qui recouvre le compartiment prévu pour la batterie et le moteur (pas livré de série avec le vélo).

    La commande de changement de mode est accessible sur le haut du guidon. Son fonctionnement est intuitif mais les touches rapprochées ne sont pas toujours faciles à manipuler en roulant avec des gants longs.

     

    Le châssis est fabriqué en carbone chez Look (en Tunisie) et développé intégralement en France à Nevers. Le noyau est un vélo de route de performance en carbone à part entière - le cadre en carbone est constitué de fibres spécialement optimisées, disposées dans une géométrie de résistance, permettant au vélo de route électrique de répondre aux besoins de son cycliste; rigidité et réactivité là où elles sont recherchées, équilibrées par la conformité et la durabilité. Avec ces orientations de fibre ultra précises - 25% de haut module, 31% de module intermédiaire, 31% de haute résistance et 13% de fibre spécifique - il est maintenant possible d'atteindre un niveau de performance élevé, tout en mettant l'accent sur l'aspect pratique.

    Le design 3D Wave des haubans assure confort, traction et efficacité au pédalage.

     

    Les haubans du cadre représentent à eux-seuls une innovation importante en inaugurant le nouveau concept «3D Wave» adoptant un design singulier procurant une souplesse verticale accrue de 15% pour le triangle arrière par rapport à une construction standard en carbone annoncent les ingénieurs maison. Outre le confort cette construction avant tout destinée à améliorer la traction (motricité) et la tenue de route sur revêtement irrégulier, permet également d'offrir un large dégagement pour le pneu arrière qui peut atteindre jusqu'à 34 mm. Allié à une géométrie typée « endurance », l'E-765 Optimum est tout à la fois excitant et facile à conduire.

    La géométrie est typé endurance, en phase avec l'orientation sportive accessible du Look E-765.

     

    Frédéric Caron, chef de produit Vélo Look s’est montré très fier de ses bébés : «Lorsque nous avons décidé de nous lancer sur le marché des routes électroniques, nous voulions associer la commodité et le côté pratique de l'assistance électronique à notre expertise inégalée en matière de carbone, et le résultat est le e-765. Nous avons cherché à préserver l’ADN de performance qui est au cœur de chaque vélo de route Look depuis toujours tout en améliorant le confort et le système de batterie et de moteur de Fazua. En collaborant avec Bernard Hinault pour optimiser le design du vélo, nous avons réussi à produire un vélo de route électronique qui répondra aux besoins des cyclistes les plus exigeants. ”

    Le E-765 Optimum est d'ores et déjà commercialisé en Europe dans deux niveaux d'équipement, très haut de gamme l'un et l'autre avec des tarifs à l'avenant :

    E-765 Optimum Ultegra Di2 - 7,699 €
    E-765 Optimum Ultegra - 6,499 €

    Les routes vallonnées autour de Sancerre représentaient un terrain test de choix pour ce nouveau vélo.

     

    En dépit d'une météo peu engageante au départ - mais finalement clémente -, une courte prise en mains nous a permis de nous faire une première idée du tempérament du E-765 Optimum sur les belles routes vallonnées autour de Sancerre. Le premier constat c'est que l'on est en présence d'un vélo pas trop lourd et esthétiquement discret. La partie inférieure de cadre habillée de noir allège la ligne générale du vélo. Les premiers tours de roue avec l'assistance se révèlent enchanteurs. Le vélo se mets aisément en mouvement même en mode "éco" (vert) et on atteint rapidement la vitesse à laquelle le moteur coupe son soutien. Mais une fois lancé, on garde facilement la vitesse, la coupure est quasi insensible et on continue à accélérer sans ressentir le poids du vélo. On peut aisément rouler à 30 km/h et plus sans gêne si bien que l'on roule finalement assez souvent sans solliciter l'assistance, ce qui permet à Look d'annoncer une autonomie conséquente de 70 km et plus en dépit de la petite capacité de la batterie (250 W). Sur faux plat montant, on joue aisément avec les modes d'assistance même si la commande se révèle moins accessible quand on a les mains aux cocottes ou au bas du guidon que sur un cintre de VTT. Bleu pour un soutien médium, rouge (rose) pour un soutien maximum. Logique. Lorsqu'on aborde une grimpette où la vitesse réduit inévitablement, le Fazua reprend naturellement du service pour maintenir l'équipage à bonne allure, jusqu'à 25 km/h s'entend. Selon le mode choisi c'est plus ou moins facile, mais dans tous les cas, l'utilisateur doit rester actif. Ça reste du sport. Dans les pentes les plus raides, l'E-Optimum est un soutien appréciable et avouons le, se passer de l'assistance dans ces portions de parcours n'a aucun sens. On ressent bien l'effet de la gravité dans ces moments-là et les 4 kilos de l'ensemble Fazua sont alors assez sensibles. Autant qu'ils servent à quelque chose…

    Il a beau être électrique, le Look E-765 reste un vélo sportif qui soutient les efforts de l'utilisateur sans s'y substituer.

     

    Au final, on a pris beaucoup de plaisir avec ce Look E-765 Optimum sur un terrain de test parfaitement taillé pour mettre ses qualités en exergue. Pas besoin d'être un grand champion pour se faire plaisir sur les routes exigeantes du Sancerrois grâce à l'assistance. Pour autant, on n'est pas en présence d'un vélo de "touriste", ça reste sportif, l'assistance est parfaitement dimensionnée pour soutenir les efforts du cycliste sans s'y substituer. De quoi diffuser du plaisir et séduire les amateurs qui n'ont pas ou plus la possibilité de s'entraîner autant qu'auparavant, ceux qui reviennent à la pratique après une longue coupure, les nouveaux adeptes ou les sportifs vieillissant. A condition qu'ils aient un banquier compréhensif.

    Bernard Hinault en testeur de luxe pour ce nouveau vélo produit par la marque sur laquelle il a tant gagné par le passé. Le maître vous salue…

     

     

     


  • Classé dans la categorie: Matos | Voir les autres news dans cette categorie
Advertisement
  • Connectez-vous pour commenter

    Connectez-vous :


    Mot de passe perdu ?

    Inscrivez-vous :