Sram Force AXS : la fée électricité étend son empire

Après avoir lancé simultanément son concept de transmission électrique sans-fil AXS sur la route et en VTT, Sram démocratise cette technologie sur trois groupes Force AXS. Si en VTT l’arrivée de l’électrique est nouvelle pour le constructeur américain, en route, ce groupe se place comme une mise à jour du Red eTap premier du nom.
Publié le 04/03/2019 16:00 - par
5524 vues - 0 commentaire
  • Texte : Amaël Donnet

    Photos : Bike Road Connection - Tristan Cardew / Sram & Amaël Donnet

     

    Réunion des forces – A la quête du Saint Graal

    Pour le développement de ses groupes route et gravel, Sram a créé une équipe de développement commune. Ceci de manière à ce que les échanges de technologies soient facilités. Le projet de ce groupe Sram Force eTap AX (à prononcer access en anglais) remonte à trois ans. Il a été mis au point conjointement avec son grand frère le Red eTap AXS. Les technologies et les choix mécaniques sont identiques, tout comme les objectifs visés. A savoir une utilisation plus intuitive de la transmission, une transmission sans-fil et une comptabilité entre tous les éléments AXS paramétrable à travers une application. Sram recherche à améliorer l'expérience des utilisateurs, ceci pour rendre le vélo et le VTT plus accessible. Vis-à-vis du groupe Red eTap AXS, le Force AXS possède une conception similaire. Sram a travaillé pour que le fonctionnement soit équivalent. L’électronique, la chaîne, les cassettes, le travail des dents des plateaux et les rampes de montée/descente (pour les double-plateaux) sont semblables. Les différences se situent au niveau de la finition et des matériaux employés. Ce groupe Force eTap AXS est un peu plus lourd que le Red, mais il coûte le 60% du prix de ce dernier. Ce nouveau groupe Force possède de nombreux atouts pour devenir un best-seller.

     

     

    Sans-fil, étanche, une famille unie, des réglages simples

    La communication entre les éléments AXS utilise un protocole propre et crypté, il s’agit d’un Bluetooth économe en énergie ((Bluetooth Low Energy). En plus de ceci, les éléments AXS se montrent compatibles avec l’ANT+. Une fois les éléments appairés entre eux, ils sont protégés des éléments externes. L’énergie des dérailleurs est fournie par des batteries de vingt-cinq grammes offrant une autonomie de plus ou moins vingt heures, toutes les batteries sont semblables et donc aisément interchangeables. Elles sont vendues au tarif de quarante euros, du coup il est profitable d’en posséder au moins une en réserve. Au niveau des leviers, les piles CR2032 possèdent une durée de vie de deux ans. S’il ne faut penser aux batteries rechargeables, de ce côté-là, on a le temps de voir venir. Le système est étanche selon la norme internationale IP 69K . Le réglage de la transmission, outre le réglage des butées, se fait via l’application dédiée Sram AXS disponible en français et utilisable avec les smartphones fonctionnants sous Androïd et iOS. Cette application permet également de panacher tous les composants labellisés AXS, par exemple : des commandes de routes avec un dérailleur VTT et une tige de selle ajustable Reverb.

     

    Trois groupes – Des freins à disque… et à patins !

    Il y en a pour tous les goûts et pour toutes les disciplines ! Le groupe Force AXS se décline en 2X12, en 1X12 gravel, en 1X12 chrono et en freinage à disque ou à patins pour les conservateurs et les extrémistes de la tradition.

    • Route 2X12, freins à disque, 2'548 euros, 2'812 grammes et 2'912 grammes avec le capteur de puissance
    • Route, 2X12, freins à patins, 2'408 euros, 2'453 grammes et 2'553 grammes avec le capteur de puissance
    • Route 2X12 aéro, freins à disque, 2'548 euros, 2'622 grammes et 2'772 grammes avec le capteur de puissance
    • Route, 2X12 aéro, freins à patins, 2'408 euros, 2'223 grammes et 2'323 grammes avec le capteur de puissance
    • Route , 1x12, freins à disque, 2'148 euros, 2'572 grammes et 2'08 grammes avec le capteur de puissance
    • Route , 1x12 aéro, freins à disques, 2'148 euros, 2'383 grammes et 2'419 grammes avec le capteur de puissance
    • Route, 1X12 aéro, freins à patins, 2'058 euros, 1'983 grammes et 2'019 grammes avec le capteur de puissance

    Tous ces produits sont annoncés déjà disponibles ! Les prix annoncés ne comportent pas l'option du capteur de puissance.

     

     

    Les éléments, pièce par pièce, des groupes Force AXS

     

    Les leviers

    Les leviers existent en version hydraulique et à câble. La version hydraulique possède une architecture plus compacte que celle utilisée sur la première version du groupe Force. C’est un plus, désormais le point de contact des pistons est ajustable.

     

    Le dérailleur arrière

    Le dérailleur arrière existe en une seule version compatible 1X12 et 2X12. La tension de la chape est assurée par un système hydraulique complexe. Ce dernier est libre dans un sens et fermé dans l’autre. Cela apporte une parfaite tenue de la chaîne tout en facilitant le montage et le démontage de la roue.

     

    Le dérailleur avant

     

    Les pédaliers

    Les pédaliers existent en version 1X12, 2X12 et aérodynamique. Les dentures de 48-35 et 46-33 dents sont équivalentes aux traditionnels 52-36 et 50-34 dents. Les double-plateaux sont séparés et non pas monobloc comme sur le nouveau Red. Cela réduit les coûts d’entretien. Sram a décliné son concept de boîtier de pédalier Dub à la route, ce système améliore la comptabilité entre les différents standards.

     

     

    Les K7

    les cassettes XG-1270 qui se déclinent en 10-26, 10-28 et 10-33 dents. Les sauts entre les pignons sont réguliers, de cinq à sept pignons se suivent d’une dent. La construction d’un bloc est abandonnée afin de limiter les coûts causés par un usinage complexe. Ces K7 s’installent sur un corps de roue-libre Sram XDR, une évolution du corps XD. Zipp, DT Swiss, Mavic et d’autres compagnies proposent déjà ce type de corps de roue-libre.

     

    La chaîne

    La construction de la chaîne est unidirectionnelle, un choix qui mise sur la solidité et la fiabilité. De plus, vu son asymétrie, il faudra faire très fort pour l’installer à l’envers… !

     

    Les freins à patins

    Le design des étriers de frein à patins a été adouci. Le mécanisme repose toujours sur le système à double-pivots. Ces derniers sont livrés avec des patins Swisstop Platinium Flash Pro (pour les jantes en carbone) et BHP (pour les jantes en aluminium).

     

    Les freins à disque

    Les étriers, construits en deux pièces, ont été améliorés tout comme le disque CenterLine XR bi-matière (140 ou 160mm de diamètre).

     

    La puissance : en option ou de série

    Il est possible d’acheter les groupes directement avec le capteur de puissance Quarq ou d’acheter cet élément séparément par la suite. C’est bien vu ! La pile CR2032 assure une autonomie de 200 heures.

     

     

    Et la friction dans tout cela ?

    La dimension de la taille des plateaux et de la K7 est en diminution de dix pour cent, de ce fait le cheminement de la chaîne est moins «rond». En théorie, il y aurait plus de friction. Chez Sram, on avoue qu’il se peut qu’il y ait une infime perte en matière de rendement. Mais celle-ci serait pratiquement insensible et l’étagement plus régulier des rapports compense largement ce point-là. De plus, avec un grand-plateau réduit en denture, on reste plus longtemps sur ce dernier. Le vélo et la mécanique sont, et seront toujours une histoire de compromis. Il convient d’ajuster les curseurs selon ses envies et ses préférences. Nous avions un peu peur de cette direction prise, mais lors de nos premiers essais nous n’avons pas ressenti de sensations étranges ou différentes vis-à-vis des braquets traditionnels.

     

    Comparaison des rapports Sram et des braquets traditionnels

     

    Quel futur pour les transmissions mécaniques ?

    Ces questions sont sur toutes les lèvres, les groupes Sram mécaniques restent-ils au catalogue, vont-ils évoluer vers la K7 à 12 pignons ? Géraldine Bergeron, la responsable presse, nous a précisé que les groupes mécaniques sont encore disponibles mais qu’il n’est, tout du moins pour le moment, pas prévu de les faire évoluer en 1X12 ou en 2X12. Cela signifie que Sram met fin à un cycle d’existence pour ces produits. Il est par contre probable que le concept AXS se décline sur d’autres familles… Par exemple, le Rival ! Plus que jamais, Sram mise sur la fée électricité et l’électronique.

     

    Prise de contact en mode gravel et route

    Et alors, qu’est-ce que cela donne en action ? Pour ceux qui roulent en Red eTap 11V, sachez que les changements de vitesses se montrent un peu plus rapides et que la nouvelle application dédiée pour tous les composants AXS offre de nombreux paramètres de réglages. Nous vous en parlons plus longuement de nos sensations à travers un article à venir tout prochainement. Ca sera également l'occasion de vous expliquer les différences de poids et de matériaux entre ce groupe et son grand frères le Red eTap AXS

     

    Lectures complémentaires

    L’essai de la première version du Sram eTap Disc

    Notre présentation du Sram Red eTap AXS

    Les groupes VTT Sram XX1 et X01 eTap AXS

     

    Tout comme pour le lancement du groupe Red eTap AXS, Sram a travaillé en amont avec de nombreux constructeurs pour proposer des vélos équipés en groupe Sram Force AXS dès la présentation de ce dernier. Orbea sort ainsi deux modèles : Orca M21 Team D et le Orca M21 Team DL vendus 4'499 euros

     

    Lapierre propose un Xelius 700 Disc monté avec le Sram Force AXS, il est annoncé à 4'699 euros pour un poids de 7kg600.

    Le BMC Teammachine SLR02 Disc One, 4'999 euros

     


  • Classé dans la categorie: Matos | Voir les autres news dans cette categorie
Advertisement
  • Connectez-vous pour commenter

    Connectez-vous :


    Mot de passe perdu ?

    Inscrivez-vous :