Essai textile / Rapha Cross Suit - Une combi de super héros

Depuis son lancement en 2004, Rapha s'est positionnée sur le haut de gamme et occupe aujourd'hui une grande place dans l'univers textile cycliste. L'équipe Sky et le sacre de Bradley Wiggins n'y sont pas pour rien et aujourd'hui la marque surfe sur cette image de produit ultra-technique, sobre et chic. Pour l'hiver, l'équipe de veloderoute.com a essayé le Cross Suit : la combi dédiée au cyclocross.
Publié le 30/11/2015 12:50 - par
3496 vues - 0 commentaire
  • L’hiver n’est pas forcément une période où il est facile de se motiver pour aller rouler. La nuit, la pluie, le vent et puis les gelées rendant les bandes blanches savonneuses faisant que chaque sortie devient un parcours du combattant. Voilà pourquoi les routiers profitent de cette saison pour enfourcher un vélo de cyclocross ou un VTT. Tous les inconvénients deviennent des raisons de rouler ! Une grande envie nous a pris de réaliser plusieurs courses de cyclocross durant cette saison et c’est pourquoi il nous fallait un équipement adapté à la pratique et c’est alors que la combinaison Rapha nous a tapé dans l’oeil.

    À première vue, nous remarquons son design soigné. Un fond bleu marine, des manches longues violettes, des formes géométriques qui traversent le torse. Un zip frontal sur toute la hauteur, un profil aérodynamique, des épaules renforcées… Enfin une combi qui pourrait donner à son possesseur de sortir son vélo juste pour monter sa tenue ! Nous le disions précédemment, Rapha est réputée pour faire de l'ultra-technique, nous le ressentons dès que nous sortons le produit de son paquetage... Le tissu est technique, très extensible avec une coupe très (très) proche du corps. Nous découvrons une poche discrète à l’arrière pour placer le bidon, une ouverture à l’avant pour réaliser son « pipi d’avant course », malin.

    L’envie de l’essayer ne tarde pas, reçue en taille S elle moule vraiment votre serviteur (1m77 - 64kg), mais cela se porte comme ça ! L’impression d’être un super héros prêt à bondir sur son vélo est une sensation que nous n’avions jamais ressentie auparavant. C’est plutôt agréable.

    Plus sérieusement, une fois habillés, nous nous rendons véritablement compte de la technicité du produit. En fonction des zones de la tenue, les matériaux sont spécifiques. Toute la partie buste est dotée d’une maille fine et respirante composée de 86% de polyester et 14% d’élasthane pour leurs facultés de durabilité et de résistance à l’eau, au vent et à des conditions climatiques difficiles. Le second pour ses capacités à s’étirer. En bas du dos nous retrouvons 100% de polyester, infroissable et séchage hyper rapide. Plus souvent en contact avec le sol en cas de chute, le cuissard est composé de polyamide à 78% et le reste en élasthane. Nous retrouvons des bandes de maintien en silicone pour éviter que le cuissard ne remonte et une peau de chamois assez épaisse, mais efficace sur le vélo.

    Le tissu reçoit une technologie Coldback avec un traitement antibactérien spécifique pour éviter de conserver l’humidité et donc de générer des bactéries. En île de France, nous avons eu de la chance, mais les premiers cyclocross se sont déroulés au sec, mais après les lavages en machine, la combi était sèche en quelques minutes, bluffant. Et même lors de l’échauffement précourse, dès que nous retirons la veste nous ne ressentons pas une sensation d’humidité, elle s’évacue vraiment rapidement.

    À l’usage, la tenue est confortable, car très proche du corps, rien ne gêne la descente ou la montée sur le vélo, ni même le portage. Parlons-en du portage puisque les épaules sont renforcées par une fine mousse qui permet à ceux qui ont les clavicules saillantes de ne pas se blesser à force d’enchainer les passages de planches ou d’escaliers.


    Aussi, nous pouvons ajouter qu’il n’est pas rare de se faire des nouveaux amis sur la ligne de départ. En effet, il est assez rare de voir des dossards épinglés sur ce type de tenue de nos jours. C’est alors que des coureurs jusqu’alors nous accostent en nous lançant des commentaires du style: « sympa ta tenue, ça change ! », « les couleurs sont vraiment belles », « La classe la combi ! », de quoi se mettre une pression supplémentaire au départ, mais on aime ça…

    Si vous êtes un fan des coloris de cette gamme Cross, la marque a pensé à vous en proposant des chaussettes (25€) et une casquette (25€) assortis, de quoi avec le style jusqu’au bout des pieds. Et puis pour ceux qui ne sont pas attirés par les combis, le maillot seul existe également en manche courte (110€) ou manche longue (170€). Mesdames, il existe une version féminine absolument identique, de quoi rouler en couple sans être dépareillés.

     

    EN BREF
    Les + : Technicité, évacuation de l’humidité, sensation d’être un super héros
    Les - : Le cuissard remonte légèrement, nécessité d’être longiligne

    FICHE TECHNIQUE
    Poids : 242 g en taille S
    Tailles : XS, S, M, L, XL, XXL
    Prix : 295 €
    Site web : www.rapha.cc
     


  • Classé dans la categorie: Matos | Voir les autres news dans cette categorie
Advertisement
  • Connectez-vous pour commenter

    Connectez-vous :


    Mot de passe perdu ?

    Inscrivez-vous :