Eurobike 2015: Bkool entre fiction et réalité

La marque de Home-trainer espagnole prend le pas sur le marché largement concurrencé par les mastodontes Elite et Tacx. En développant ses logiciels en interne, la société vise à proposer des produits innovants et à la pointe avec un bon rapport qualité/prix. Nous les avons rencontrés sur le stand Orbéa lors du dernier Eurobike.
Publié le 09/02/2015 10:30 - par
3850 vues - 1 commentaire
  • Dès notre arrivée sur le stand nous avons été attirés par un produit tout blanc, sans marquage, serait-ce le prototype d'un nouveau Home-trainer de la marque ? En effet, c'est la nouvelle version du Bkool One sortie d'usine et sans stickers ! Il s'inspire encore davantage de son grand frère le Pro avec une résistance progressive en fonction de la vitesse, compatible ANT+ et livré avec un logiciel interactif pour ne pas rouler seul !

     

    Après cette découverte, nous nous sommes préoccupés de son ainé, le Bkool Pro. L'appareil était installé sur le Orbéa Ordu 2016 pour ne rien gâcher à la fête ! 

     

    Grâce à ses bras latéraux qui se déploient, le modèle Pro est stable et s'adapte aux contraintes d'encombrement, il mesure 580cm de large contre 800cm en mode extra-large. Aussi, un seul câble connecte l'engin à l'ordinateur et il passe sous le tapis, plutôt pratique pour ne pas s'emmêler les pinceaux lors de l'installation, le reste est géré en ANT+. Ce modèle s'adapte à toutes les tailles de roues (du 20" au 29") avec un serrage d'axe classique.

     

    Une fois que l'appareil connecté, on se languissait de découvrir le logiciel et ses différentes fonctionnalités : conditions météo en temps réel, roulage sur vélodrome ou bien dans les fameux cols Pyrénées ou Alpins, seul, à plusieurs ou contre l'ordinateur...

     

    Nous avons essayé de monter le col du Tourmalet, grand classique Pyrénéen ! Précisons que le Ordu n'offre pas forcément la position et le braquet adéquats pour monter à La Mongie aisément, mais nous aimons les challenges.  Un petit échauffement s'impose avant l'ascension, 10 minutes de pédalage tranquille, entre Campan et Sainte Marie...

    ... Puis c'est parti pour l'ascension en mode live. Depuis l'Allemagne, nous savions qu'il faisait beau sur le Tourmalet, c'est quand même pas mal ! Aussi, on sentait que dès que la pente s'élèvée, le pédalage se durcissait et il fallait gérer les vitesses pour ne pas se retrouver à l'arrêt. Les indicateurs de vitesses, de calories, de pentes sont présents sur le bas de l'écran, tout comme le rythme cardiaque si vous êtes équipés d'un cardio-fréquencemètre.

     

    Il commençait à faire chaud après La Mongie alors nous avons décidé de tester le mode Vélodrome. Il est possible de rouler seul mais aussi de participer à des épreuves de poursuite individuelle ou par équipe, la course à l'élimination la course aux points, le keirin, etc... Pour le coup le vélo de chrono était parfaitement adapté à l'effort et on s'est fait plaisir !

     

    Le logiciel propose aussi des fonctionnalités de personnalisation du cycliste dans le choix de la tenue, d'analyse des performances, un "voice chat" pour se motiver, etc...

     

    Au final c'est un produit alternatif à moins de 600€ qui semble vraiment intéressant. Nous avons bien l'intention de vous en dire plus lors d'un prochain test sur veloderoute.com. Eh oui, il fallait laisser la place aux autres sur le stand de l'Eurobike !

     


  • Classé dans la categorie: Informations générales | Voir les autres news dans cette categorie
Advertisement
  • 1 Commentaire


    avatar  Publié le 2015-09-02 16:41:56 par Dexter-95

    je l'utilise depuis 1 an et c'est vraiment EXCELLENT, pour une fois la fin de saison ne m'attriste pas ;-) j vais retrouver mon eHT pour l'hiver
  • Connectez-vous pour commenter

    Connectez-vous :


    Mot de passe perdu ?

    Inscrivez-vous :