Beaux vélos, belles routes

Pedaled : Tokaido Alpha Vest

Publié le 13/12/2018 10:15   par Nicolas Joly  

un peu de chaleur pour traverser les mois les plus rudes !

Un petit matin de test particulièrement incisif.

 

Pedaled poursuit son chemin, fidèle à son style, et à ses idées notamment son engagement de la première heure dans l'univers du bikepacking et de la grande endurance.

Cette philosophie se retrouve bien sur dans les produits designés pour la polyvalence. Les coupes, taillées pour le confort, et l'esthétique à la fois discrète et élégante...à mille lieues de ce que l'on voit encore et toujours sur les routes.

Nous testons ici une pièce de base de la garde robe cycliste : le gilet sans manche...mais pas n'importe quel gilet, la version isolante, dans la fibre polaire la plus hitec qui soient, la fibre "Alpha" de Polartec.

La fibre Alpha se comporte comme une "mini-doudoune" avec un effet gonflant très efficace, tout en restant respirant

 

Le pitch

La particularité du gilet Tokaido est donc avant tout cette matière "Alpha" de Polartec. Il s'agit d'un assemblage hybride, d'une fourrure polaire à poil longs qui est à la fois "volumineuse", donc isolante, mais aussi très compressible, et aussi doublée d'une membrane respirante déperlante.

Bien sur la quantité utilisée sur une veste de vélo reste minimaliste, mais le résultat est étonnamment chaud, respirant et compréssible, surtout pour 131 grammes.

 

 

La coupe.

En taille M, le gilet Tokaido est idéalement taillé. Évidemment plutôt près du corps, mais pas exagérément. Les panneaux élastiques (1 dans le dos, 2 sur les flancs) lui permettent une grande ajustabilité : il ne flotte pas sur un maillot, tout en pouvant aussi être porté sur une veste. Idem pour le col, ajusté mais qui n'étrangle pas.

 

Par ailleurs, le gilet est pourvu de 2 grandes poches arrières, et surtout d'une poche interne qui permet un pliage optimal, dans le volume réglementaire d'une poche de maillot.

 

Ainsi, bien que la présentation de la marque ne laisse aucun doute sur la destination plutôt destinée à un usage bikepacking  ou brevet, le gilet Tokaido pourra très bien trouver sa place dans la poche arrière du maillot d'un coursier invétéré.

 

 

plié en une seconde, y compris en selle, le Tokaido pourra même trouver une place dans la poche du coursier le plus radical

 

Sur la route.

Nous avons donc utilisé le gilet dans ces 2 configurations de saison

1 - En intersaison sur un maillot manche longue.

Dans cette configuration, le gilet Tokaido se substitue à un gilet classique coupe-vent, en complétant un maillot manche longue. Au tempo, la température monte très vite. La matière est réellement efficace, et en montée, même proche de 0°c, on est vite amené à l'ouvrir, voire l'enlever. En descente, on constate que le  pouvoir coupe-vent est également bien supérieur à celui d'un gilet classique, sans prendre plus de volume. Le tissu étant par ailleurs déperlant, il supportera une petite averse, et restera même sec dans le brouillard. Bref le Tokaido remplace tous les gilets existants sans contreparti !

 

 

2 - En mode Hivernal

Quand la bise fut venue, nous avons simplement remplacé notre maillot par une veste softshell. Dans cette situation le gilet continue d'offrir de grands services. L'usage reste le même avec 10°c de moins. Ainsi même par des températures négatives il est possible d'avoir trop chaud !

Nous l'avons d'ailleurs complété par le tour de cou réalisé dans la même matière, l'ensemble étant vraiment idéal pour les descentes, surtout dans les conditions de test.

 

 

Avec le tour de cou, isolation maximale

 

 

En résumé : une vraie variable d'ajustement toute saison !

C'est un peu cliché, mais cette veste remplace (presque) toutes les autres. Si on lui adjoint une vraie veste de pluie, (pour le coup pas celles qui tiennent dans une poche) : on est prêt pour toutes les conditions, y compris un brevet hivernal en pneu clouté !

Son prix reste conséquent pour une pièce d'apparence si légère, mais il faut reconnaitre qu'à l'usage il se fait oublier tant les promesses de Pedaled se réalisent.

Réellement chaude et réellement compacte, c'est une veste qui ne vous quitera plus, et servira en toute saison, y compris l'été pour descendre les grands cols !

Elle convient en plus à toutes les "formes" de cyclisme, de la course au fatbike, voire au ski...une polyvalence rare !

 

 

Poids VDR : 131 grammes (Medium)

Prix : 168€

Site : Pedaled

 

 

 

 


Dans la même catégorie


Autres news de Nicolas Joly