Beaux vélos, belles routes

Essai : Jantes Velocity Quill

Publié le 30/11/2018 11:58   par Nicolas Joly     4 Commentaires

La jante alu n'a pas dit son dernier mot !

Alors que nous vous présentions en première partie de cet essai les moyeux Industry Nine, voici maintenant, le tour des jantes qui complète notre montage artisanal : les QUILL de Velocity Rims. Velocity est une marque bien connue aux USA, et malheureusement très mal distribuée en France. Dommage ! car d'une manière général, Velocity propose des jantes alu très innovantes, performantes et en plus relativement bien placées en prix.

 

d'apparence classique, les Quill sont les jantes alu les plus modernes qui soient !

 

Les QUILL, les jantes LARGES 3.0

Le critère no 1 de choix des Quill est leur largeur, et tout particulièrement leur largeur interne.

Les Quill offre un bel espace de 21mm entre-crochets, une taille encore peu courante, même en 2018, et même inexistante en carbone, une bonne raison d'en revenir à l'alu.

Nous les classons dans la 3 eme génération de jantes : après les jantes historiques, qui ont longtemps stagné à 14-15mm entre crochets, est apparu la génération 2.0, sous l'impulsion de Hed, avec du 17mm interne...et enfin la 3eme génération, à nouveau sous l'impulsion de Hed avec les 21mm des Ardennes Plus en 2013.

Chaque génération a apporté son lot de découverte : une meilleure "stabilité" lisait-on (il fallait comprendre grip latéral), un meilleur confort (car un plus gros volume d'air embarqué à taille de pneu identique), et aussi des jantes à la fois plus rigides et plus solides par l'adoption de sections plus grosses, et souvent aussi larges que hautes.

Nous voulions donc profiter de ces évolutions datant tout de même de 5 ans et étrangement toujours peu courantes, en dépit d'avantages incontestables.

 

 

Au déballage, un beau profil en U

la belle assise des jantes alu 3.0

 

A réception les Quill sont bien finies, avec un profil en U, très semblable à celui des jantes carbones modernes. Elles sont d'ailleurs pratiquement aussi hautes (25,5mm) que larges (24,5mm), renforçant leur aspect rassurant et "solide".

Ce volume généreux leur confère une rigidité de référence, et Velocity n'hésite pas à les proposer dans tous les perçages, du 20 au 36 trous.

Même si l'impact est négligeable, notre pied à coulisse,  ne mesure que 20,5mm et non 21...

 

La bande de freinage surfacée, garantie un parallélisme impeccable.

La finition noire (anodisé) est par contre plutôt légère et si elle n'affecte en rien la mécanique, elle gagnerait esthétiquement, à être un peu plus profonde, dans la veine qui a fait le succès des hplusson.

Une finition impeccable, même si le "noir" pourrait être plus profond...non ?

 

Côté poids, on est pil-poil dans les 465 grammes annoncés par jante, clairement une performance dans cette largeur.

 

Montage & Gonflage : l'instant de vérité !

Au gonflage du pneu, la magie opère. Nous avons choisi un Continental "4 Season" (compte tenu de l'époque), et s'il est de notoriété publique qu'un Continental chausse grand (généralement 2mm plus large qu'annoncé), et bien ici c'est carrément 4mm de plus sur notre jante en 21mm.

Ainsi notre "4 Season" en 23mm, mesure une fois rodé un bon 27mm. (Attention à vérifier la place dans le cadre...un 25mm atteindra 29mm, et un 28...probablement 31 ou 32mm)

AU final, la jante (25,5mm) et le pneu (27mm) sont donc d'une dimension à la fois large et très proche, ce qui est bien entendu la meilleure configuration du point de vue pneumatique, mécanique et aérodynamique : CQFD

la bonne adéquation largeur de pneu / largeur de jante est un critère aérodynamique trop souvent négligé, et sûrement plus optimal que d'ajouter de la profondeur de jante étroite sur un pneu trop large.

 

 

En route...

Comme prévu le comportement routier s'avère particulièrement agréable. Sans être vraiment aéro, le profil en U et l'inertie en font des roues qui ne sont pas "plantées" sur le plat. Pour autant la conjugaison d'un poids raisonnable (1543 grammes la paire), et du dynamisme (20/24 rayons), et en font aussi de très honnêtes grimpeuses.

Bien sur c'est en descente et à haute-vitesse que le supplément de grip est particulièrement appréciable. Côté confort les 4 Season ne permettent pas vraiment d'apprécier la différence tant ce pneu est raide ! Nul doute qu'au printemps prochain avec des pneus plus souples en 25 ou 28, et tubeless, (car la jante est tubeless) nous profiterons encore plus de ces qualités routières.

Nous avons malheureusement un reproche à faire aux Quill, et paradoxalement, il concerne le freinage...un comble pour une jante alu. Effectivement même après plusieurs centaines de kilomètres et plutôt humides, la finition ultrabrite des flancs persiste à briller et affaiblir le mordant du freinage. Le freinage reste bien sur très correct et "normal", mais est il est dénué du mordant typique des jantes alu. Il est par contre très modulable sous la pluie, et renforce le caractère tout-temps que nous comptons leur infliger. Espérons que l'hiver finisse d'améliorer ce dernier point avant d'aborder les grands cols.

même après quelques centaines de kilomètres les pistes de freinage ultrabrite tardent à donner leur pleine mesure

 

En résumé...s'il ne devait en rester qu'une

les Quill sont des roues réellement polyvalentes, à l'aise dans tous les terrains. Bien sur, dans une optique de performance, une roue carbone, très haute ou très basse, peut être plus adaptée...mais pour des roues de tous les jours, il est difficile d'imaginer meilleur équilibre. Elles sont en plus Tubeless, montage que nous réaliserons avec des pneus d'été, et qui permettra de gagner encore un peu de poids et de confort. Elles sont aussi "à patin", ce qui est tout de même pratique (!)

Elles sont donc idéales pour une performance "au quotidien", et clairement capable de toutes les missions, qu'elles soient ventées, pentues, ou pluvieuses.

S'il ne devait en rester qu'une...celles-ci seraient les plus polyvalentes qu'on puisse imaginer !

les +

Largeur interne de référence, sans équivalent en carbone

Construction - robustesse - Rigidité

Tubeless

Poids contenu

 

les -

Freinage manquant de mordant

 

 

Prix 140 USD l'unité.

Disponibilité en angleterre chez Brick Lane Bikes pour 99£

 

 


Dans la même catégorie


Autres news de Nicolas Joly


4 Commentaires

  • 03/12/2018 11:37:59 par titalain

    Très sympa, ces jantes.
    Tu n'as pas donné de poids à l'unité... ?
    Pour le freinage, tu utilise quels patins ?


  • 03/12/2018 19:56:48 par Nico J

    testées avec des patins Shimano et des Swiss Stop Bleus, sans réelle différence.
    le poids est de 465 grammes...comme indiqué dans le texte ;-)


  • 04/12/2018 00:33:12 par titalain

    Merci.
    Et désolé pour le poids, j'ai lu trop vite. :)


  • 04/12/2018 16:00:36 par Nico J

    Ah Ahh....pas de soucis, on aime bien être lu, même à grande vitesse !