Beaux vélos, belles routes

Lapierre Xelius SL - de la montagne à la plaine

Publié le 01/10/2018 11:19   par Etienne Plouze  

Créé en 2013, le Xelius n'a jamais cessé d'évoluer. Voici la dernière version que nous présente les Cycles Lapierre.

Nouveau Xelius SL

Lapierre est parti d'un constat, un vélo de route typé pour la montagne ne doit pas seulement être un excellent grimpeur. Il doit aussi être précis dans les descentes de col et doit pouvoir relancer sur des routes vallonnées. Le nouveau Xelius SL se devait d'être plus agressif dans les courbes en descente, avoir une capacité de relance extraordinaire et pourquoi pas pouvoir sprinter. Le champion de France 2018, Anthony Roux ne sait pas fait prier lors de sa victoire sur les routes des Yvelines en juillet dernier : " Le nouveau Xelius SL est pour moi le vélo idéal. Il est plus nerveux, plus dynamique, plus aéro. Et avec sa nouvelle géométrie plus basse à l’avant, il correspond parfaitement à mon profil de rouleur/puncheur. »

Pour la conception de ce nouveau vélo, Lapierre s'est appuyé plus que jamais sur l'équipe Groupama/FDJ. Selon la marque, jamais une marque n’est allée aussi loin dans sa collaboration avec une équipe afin de développer le meilleur produit qu’il soit.

Les gains de poids

Grâce à l’usage de cinq fibres de carbone UD différentes, de la fibre HR 24T à de la fibre THM 80T, et un nouveau procédé de fabrication, l'économie est de 10%, soit un gain de 80 gr sur le cadre nu par rapport au Xelius SL première génération.

On observe les mêmes niveaux de rigidité, qui satisfaisait pleinement les coureurs de la Groupama- FDJ, nous avons simplement amélioré le rapport poids/rigidité du vélo pour avoir le compromis idéal : plus de caractère sans être trop exclusif en matière de rigidité.

Lapierre Xelius SL 900 Superlight, 5.1 kg !!!!!

Le cadre conserve une construction monocoque pour le triangle avant, le procédé a lui légèrement changé. 300 plis et pièces de carbone UD composent le cadre Xelius SL. Ils sont disposés autour d’un nouveau mandrin en latex avant le passage dans le moule. Cette première phase de construction garantit une meilleure application et précision dans la disposition des tissus et plis de carbone. Surtout, lors du passage de cuisson dans le moule, la surface parfaitement lisse du mandrin latex offre une pression plus constante sur toutes les parties du cadre, réduit la quantité de résine en trop et les plis de résines résiduels à l’intérieur du cadre pour une qualité de fabrication plus haut de gamme et un gain de poids.
Au total, le Xelius SL se compose de 200 pièces et plis de carbone pour le triangle principal, 45 pour la base droite et 54 pour la base gauche.

Amélioration de l'aérodynamisme

Le profil des tubes a été optimisé grâce aux tests en soufflerie et une nouvelle fois grâce à la bonne collaboration avec l'équipe Groupama-FDJ. Un seul but : améliorer l’aérodynamisme. La marque c'est inspirée des profils aérodynamiques NACA et KAMMTAIL du modèle route aéro : le Aircode SL.

Le nouveau Xelius SL est conçu pour être plus rapide dans les descentes. L’aéro se joue également sur de petits détails comme la semi-intégration du capot de roulement supérieur du jeu de direction, l’intégration du serrage de selle à tampon tangent dans le tube supérieur et par le recentrage des entrées de gaine placées sur la partie haute du tube supérieur.

Freinage disque et patin

Le Xelius SL a été amélioré autour du système de freinage classique sur jante, la version frein à disque a été également revue, elle reprend les mêmes caractéristiques techniques avec un gain de poids de 80 g, avec le même design aérodynamique des tubes.
A cela s’ajoute l’usage d’une résine spécifique High TG qui résiste aux montées en températures des étriers à disque, un ensemble cadre et fourche compatibles avec des pneus de 28 mm parfaitement adaptés avec ce type de freinage, et des bases plus courte de 410 mm (-5mm) toujours dans le but d’avoir un vélo plus réactif et dynamique.

3D Tubular

Avec ses haubans courbés qui viennent se fixer sous le tube supérieur et en amont du tube de selle, le tube de selle est totalement libéré des contraintes de flexion. Le gain de flexibilité du tube de selle apporte le confort indispensable pour les longues distances. Le concept 3D Tubular ne se contente pas d’apporter du confort. Il est également une pièce maîtresse dans le gain de poids par un assemblage des plis de carbone extrêmement léger et par un recentrage du centre de gravité au niveau du boîtier de pédalier.

La gamme

Lapierre Xelius SL 500, 8.06 kg - 1999€

Lapierre Xelius SL 500W, 8.06 kg - 1999€

Lapierre Xelius SL 600, 7.65 kg - 2799€

Lapierre Xelius SL 600 Disc, 8.47 kg - 2999€

Lapierre Xelius SL 700 Fdj, 7.23 kg - 4199€

Lapierre Xelius SL 500 Disc, 7.45 kg - 4499€

Lapierre Xelius SL 700, 7.22 kg - 4999€

 

 

 


Dans la même catégorie


Autres news de Etienne Plouze