Beaux vélos, belles routes

Technogym, un luxueux home-trainer connecté

Publié le 01/02/2018 16:25   par Sebastien Corradini  

MyCycling, un CV high-tech pour un outil d’entraînement connecté qui ne manque pas d’idées.

A l’occasion de l’annonce de partenariat qui fait de la marque Technogym le fournisseur officiel des équipements de fitness pour les JO d’hiver 2018 à Pyeongchang, pour la septième fois depuis 2000 à Sydney, il est intéressant de rappeler que la marque italienne s’est spécialisée depuis longtemps dans l’équipement d’entraînement indoor haut de gamme et qu’à se titre elle dispose d’un modèle de home-trainer moderne pour les particuliers récemment présenté sur le marché français : le MyCycling.

 

Bien connue des amateurs de salle de sport, Technogym a été fondée en 1983 par un charismatique designer : Niero Allessandri. La firme s’est relancée l’année passée dans l'univers du vélo avec un nouveau home-trainer : le MyCycling. Un retour attendu depuis presque deux décennies après la naissance du Spintrainer et le sponsoring titre d’une équipe pro sur route. 

Le MyCycling a été présenté en 2016 en Italie, mais sa diffusion est restée confidentielle dans nos frontières jusqu’à la présentation en fin d’année 2017 à Paris en présence de Laurent Jalabert, ambassadeur de la marque.

Design et technologie

Fidèle à au pédigrée de Technogyme le MyCycling présente un design très soigné, moderne et épuré. Pas de quoi le faire passer pour une sculpture d’art moderne, mais une conception en aluminium moulé sous pression qui met en évidence sa qualité et lui confère un aspect qui séduira ceux qui ne disposent pas d’une salle de sport dédiée : il est pliant et plutôt compact. Cette caractéristique n’en fait toutefois pas un modèle de mobilité, le poids étant assez conséquent avec une petite vingtaine de kilos. Mais l’on a rien sans rien et c’est le prix à payer pour offrir une stabilité sans faille lorsque le sportif s’entraîne en développant toute sa puissance (jusqu’à 2100 watts !) qu'il soit assis sur la selle ou en « danseuse » tant qu’il ne dépasse pas les 130 kg. De quoi voir venir pour le cycliste moyen, pas pour teddy Riner.

Autre qualité retenue, lors de cette présentation, le feeling offert par le frein électromagnétique qui contrôle précisément et avec un relatif silence la contrainte opposée au pédalage. Les vibrations sont elles aussi réduites ce qui évitera quelques problèmes avec les voisins du dessous en appartement. La cassette fournie dispose de 11 vitesses (12-23T) assez typé « bitume », mais, on peut la changer comme avec un vélo classique. Ainsi compatible avec les vélos de route, mais aussi les VTT ou les vélos de piste (entraxe de 130-135 mm en QR classique ou 142 mm axe de 12 mm, pas de boost dans l’immédiat), le MyCycling ne s’en tient pas ces seuls atouts statiques et dynamiques, il est également bardé de technologies vouées à optimiser l’efficacité des entraînements.

 

Sans mesure, l’effort n’est rien

Doté de capteurs de couple et de lecteurs optiques mesurant en temps réel la puissance développée (précision +/-1 %), la symétrie (jambe droite / jambe gauche) et la circularité du pédalage, le MyCycling permet d'optimiser. ses efforts et de travailler son coup de pédale à la maison avec des sensations proches de celles ressenties en usage réel, sur la route bien entendu. Pour le VTT, c’est une autre histoire on s’en doute. Vitesse, distance, puissance, allure et pente sont calculées et enregistrées et directement accessibles sur le smartphone de l’utilisateur (un support amovible est prévu à cet effet) via Bluetooth (Smart et ANT+) et l’application dédiée. le sportif peut donc facilement contrôler l’intensité de ses efforts et le respect des paramètres de son entra^inement.

 

Entraînement personnalisé et connecté

Mais à l’ère du sport connecté, Technogym propose des programmes d’entraînement pour la préparation, le développement ou le perfectionnement de la performance, basés sur le résultat de tests également intégrés au package  : TNT (Technogym Neuromuscular Training). Pour ceux qui en veulent plus, la technologie MyCycling donne accès à un réseau de coachs avec lesquels il est possible de partager ses données afin d'être mieux guider dans son entraînement en vue d’objectif précis. Partage toujours avec la possibilité de lier son compte d’application avec ses comptes Garmin, Polar, Zwift et Strava afin d’intégrer ses entraînements indoor au milieu de ses entraînements outdoor. Une bonne nouvelle pour ceux qui ont besoin de leur communauté pour soutenir la motivation.

Les amateurs de grimpettes mythiques pourront également se frotter aux plus grandes ascensions de l’histoire du cyclisme, le MyCycling devrait être en mesure de simuler la distance, les variations de pentes de cols les plus fameux en donnant parallèlement les références enregistrées pas certains des plus grands coureurs.

Toute cette technologie à un coût, vous vous en doutez et à 1790 €, le MyCycling apparaît comme un home-trainer luxueux qui s’adresse de fait aux sportifs fortunés ou ceux qui misent beaucoup sur l’entraînement indoor.

 


Dans la même catégorie


Autres news de Sebastien Corradini