Beaux vélos, belles routes

Essai : Cuissard Void 2.0 et maillot Void Print

Publié le 24/09/2018 19:35   par David GUILLOT  

Le design suédois, ce n'est pas que pour les meubles !

Void est une marque suédoise de vêtements de route et VTT, née de l'envie de choix d'un de ses créateurs. Celui-ci souhaitait avoir autant de choix pour s'habiller pour le vélo, qu'il en avait en dehors, permettant d'exprimer sa personnalité sans être bardé de logos. Comme d'autres marques le font désormais, Void fait donc le pont entre le style, la mode et le cyclisme. On ne va pas s'en plaindre, le peloton des dimanches matin est nettement plus stylé désormais !

J'ai eu l'opportunité de passer la fin d'été avec une tenue Void : un cuissard 2.0 et un maillot Print en gris / noir, deux classiques de la marque scandinave. Livrés chacun dans un sac en filet blanc du meilleur effet, on comprend immédiatement que Void se place sur un créneau haut de gamme avec cette présentation soignée. Une fois déballés, il est clairement indiqué sur les deux pièces qu'elles sont fabriquées en Lithuanie. C'est mieux que beaucoup de concurrents qui font fabriquer dans la lointaine Asie et vendent à prix premium !

Maillot Print

Le maillot Print utilise deux tissus différents, l'un étant un mélange de polyester et lycra. La majorité des pièces de tissu utilise cette composition très élastique et extensible, au toucher très doux. Sous les bras, c'est un tissu plus aéré qui est utilisé et aux bouts des manches, des bandes élastiques maintiennent le maillot en place grâce à une fine texture adhérente. En bas du dos, un élastique empêche la remontée du maillot à l'effort.

 

 

Composé de nombreux empiècements de tissu, le maillot Print est de type race-fit, très près du corps, et taillé pour être confortable en position. Au dos, les trois poches classiques, mais aussi une petite poche zippée, quasiment invisible, pour les clefs, la carte bleue ou tout autre object de petite taille auquel on tient. Devant, une fermeture éclair intégrale YKK (une référence) et caché derrière, tout en haut, le petit détail caractéristique et coloré de Void.

Sur le vélo, grâce à l'extensibilité de son tissu principal, le maillot est effectivement confortable en toute situation. De plus, le maintien en position apporté par les bandes élastiques est excellent. Le maillot ne bouge pas du tout, s'adapte sans broncher aux diverses contorsions de la pratique. Par contre, le maillot Print paraît un peu chaud, avec ce tissu qui ne semble pas aussi aéré que certains produits concurrents. Difficile d'être formel sur ce point, la proximité au corps étant telle qu'elle est un peu inhabituelle avec ce toucher doux.

Ce tissu si agréable pour celui qui le porte a d'autres petits inconvénient, comme son apparente fragililité et sensibilité à l'abrasion. Une mini-pompe embarquée régulièrement a commencé à faire boulocher le tissu là où elle vient frotter contre mon dos. Compréhensible, mais quand on met un peu d'argent dans un maillot, on aime le voir durer. Autre inconvénient, les poches étant faites du même tissu, les effets personnels ou outils ballottent un petit peu. Ce qui explique probablement aussi l'usure un peu rapide observée.

Cuissard 2.0

À côté du maillot et de ses logos plutôt discrets, le cuissard 2.0 et son lettrage Void blanc paraît presque criard. Pourtant, ce cuissard est d'un "bête" noir, on ne peut plus classique dans notre sport ! La peau de chamois italienne est aussi un grand classique et Void utilise une La Fonte pour ce cuissard. Fabriquée en Italie, elle contribue à l'aspect haut de gamme du cuissard 2.0, excellemment bien fini.

Construit dans un mélange de nylon et élasthane, ce cuissard à bretelles est lui aussi race-fit. Le tissu principal paraît presque compressif et enfiler le cuissard demande un petit peu de temps, notamment pour placer correctement les larges bandes élastiques des cuisses, très agrippantes. Rien à reprocher aux bretelles en mesh, qui libèrent autant que possible la colonne vertébrale pour plus d'aération. On sent que les détails ont été pensés pour que ce cuissard soit efficace autant que possible.

En selle, le cuissard 2.0 se fait presque oublier. Confortable et parfaitement bien maintenu en place, c'est un excellent cuissard, paré pour engranger des kilomètres. Difficile de lui reprocher quelque chose, mais s'il faut pinailler, l'avant de la peau de chamois La Fonte me paraît un peu large à la longue, en fin de sortie. Aucune irritation, mais un moindre confort, une sensation fugace amenée par de nombreuses heures de selle.

Conclusion

Fabriquée en Lithuanie, très bien finie, cette tenue Void est un choix premium original. Confortable, efficace, elle est parfaitement adaptée pour une utilisation endurance, avec des défauts très mesurés. La coupe très près du corps nécessite de bien choisir la taille, mais est très bien pensée et se fait oublier pour mieux profiter de sa sortie. Côté style, c'est impeccablement réussi et on aimerait voir plus souvent ce genre de tenues !

On aime :
- La coupe, confortable et efficace
- Le style, discret et impeccable
- L'originalité

On aime moins :
- La légère sensation de chaud donnée par le maillot
- La relative fragilité du tissu du maillot

Tarifs :
- Maillot court Print : 110€
- Cuissard court 2.0 : 160€

Pour plus d'information, visitez voidcycling.com


Dans la même catégorie


Autres articles de David GUILLOT