Email : Mot de Passe :
Se souvenir de moi ?
Mot de passe perdu ?

Devenir membre

Essai : Garmin Varia UT800

Publié le 10/11/2017 08:34   par Nicolas Joly  

L'éclairage intégré et connecté.

Le Varia UT800, un atout majeur pour la sécurité nocturne et hivernale

 

Dans l'offre pléthorique d'éclairage pour vélo, le Varia UT800 bénéficie de caractéristiques uniques  : intégration optimale avec le désormais sacro-saint Garmin, et pilotage sans fil et automatique toujours depuis le fameux GPS

 

 

Le support spécifiquement renforcé accueille le Garmin au-dessus, et le Varia en-dessous

 

Design : intégration physique et informatique

Au-delà des Lumens, des mAh, et des modes multi-clignotants, les fabricants d'éclairage ont la fâcheuse tendance de toujours négliger le montage sur le vélo. Dans la plupart des cas, nous nous retrouvons avec un projecteur protubérant, fixé au guidon par des colliers ou des élastiques, d'un côté ou de l'autre de la potence. Bien entendu, tous ceux qui roulent dans des conditions de faible éclairage connaissent cet encombrement supplémentaire du guidon, pas vraiment agréable, car il gène généralement la vue du compteur. Quand on y ajoute le temps d'installation et d'ajustement, le résultat est qu'on rechigne souvent à l'installer.

Partant de ce constat, le Varia UT800 présente enfin une solution intelligente et élégante pour l'éclairage d'appoint : il se connecte en un clin d'oeil, et sa présence se fait totalement oublier sous le Garmin.

Mais ce n'est pas tout : monde moderne oblige, le Varia UT800 offre aussi des fonctions connectées lorsqu'il est associé aux dernières générations de Garmin Edge (520/820/1000/1020/1030). Il est notamment capable d'adapter la puissance d'éclairage à la luminosité ambiante et à la vitesse pour assurer un éclairage et une consommation optimale.

 

Il faut de pencher pour s'assurer qu'il est bien là...ou vérifier directement sur son GPS Edge

 

Fabrication

Le Varia bénéficie d'une construction très soignée, étanche et robuste, avec un corps monobloc en aluminium, et un port de chargement USB protégé d'un caoutchouc. La batterie est donc intégrée, et se recharge depuis un port ou chargeur USB. Un seul bouton permet d'allumer (appui long) ou de changer de mode (appui bref). Enfin, le système de fixation se verrouille très facilement sur le support fourni qui vient bien sûr accueillir un Garmin classique sur sa partie supérieure. Le support, similaire au modèle classique, en diffère tout de même par une construction plus robuste, et un système de connexion spécifique pour la lampe.

 

le verrouillage se fait en un quart de tour et ne souffre d'aucun jeu

 

Performances

Dans le monde de l'éclairage, on trouve généralement deux types d'éclairages : ceux qui sont destinés à être vus, et ceux qui sont destinés à voir.

Et il n'y a pas de miracle : si l'on privilégie un système léger, compact, et à faible consommation on a généralement une qualité d'éclairage très modeste. En revanche, s'il s'agit d'éclairer la route comme une voiture de rallye, optiques et batteries envahissent le guidon... Ce Varia UT800 se place à la limite des deux catégories. En effet, de par la qualité de son optique, et sa puissance de 800 lumens, le Varia est tout à fait capable de fournir une très bonne vision nocturne. Néanmoins, compacité oblige, son autonomie n'est pas destinée à utiliser cette puissance très longtemps. Si Garmin annonce 1h30 d'autonomie à pleine puissance, il sera sage d'adapter cette puissance aux conditions réelles selon la durée de la sortie.

Durant nos essais, une pleine charge nous a offert environ 3 heures d'éclairages variés, en changeant de mode selon les besoins et l'évolution lumineuse d'une fin d'après-midi particulièrement obscure.

 

Le varia UT800 : une présence rassurante dans ces moments là !

 

Usage

Nous avons testé le Varia dans des conditions classiques hivernales : entraînements par faible luminosité. Dans ces conditions, il s'avère une compagnie très rassurante, notamment de" jour", et en plein brouillard. Le mode "oscillant" parait un très bon compromis entre visibilité (sans éblouir) et consommation. En pleine puissance, et de par sa position haute sur le vélo, le Varia est réellement éblouissant pour les automobilistes. Le bouton placé du côté droit de la lampe, permet de changer facilement de mode quand je jour tombe. En pleine nuit, et à pleine puissance, l'éclairage est impressionnant, notamment par sa portée. Bien entendu, compte tenu de l'autonomie, la pleine puissance ne peut être utilisée en permanence, mais peut être utile ponctuellement (descente par exemple)

Le support spécifique est beaucoup plus rigide que le support Garmin classique et se monte à gauche de la potence. On peut lui reprocher d'être plus haut que le support classique, ce qui place le Garmin au-dessus du cintre, et non dans son prolongement. Le cockpit ainsi dégagé garde sa légèreté habituelle, et un maximum de place et de liberté pour les mains. Un mot sur le système de fixation : le Varia se verrouille par rotation d'une bague. En un quart de tour, le serrage obtenu est tout à fait rassurant, et dans les faits n'a jamais bougé, y compris en Gravel. Une articulation permet de régler l'inclinaison pour s'adapter à la circulation et à la vitesse d'évolution. Maintenu par une simple vis, ce système s'est avéré pratique et ne s'est jamais desserré. Des "détails" qui n'ont pas été négligés, et font du Varia un éclairage très abouti, tout à fait en ligne avec la qualité et la fiabilité qui ont fait le succès de Garmin.

 

Étrangement, le Garmin est positionné au-dessus du cintre et non dans son prolongement comme habituellement

 

Nous avons été surpris que le Varia n'utilise pas le même standard USB que notre Garmin Edge 810, cela n'a pas de répercussion sur le terrain, mais c'est toujours un câble de plus à prévoir lors des déplacements, ou pour recharger à partir d'un accu externe. Après recherche, il s'avère que le standard USB a aussi évolué sur la dernière génération de Edge. Ainsi les modèles connectables au Varia partagent aussi le même câble.

 

Le port USB n'est plus le même que sur notre Edge 810, il faut passer au 820 pour retrouver le même, et les fonctions connectées que nous n'avons pu tester.

 

De part ses caractéristiques, le Varia s'avère extrêmement fiable, pratique, et sécurisant. S'il ne couvrira pas le besoin d'un randonneur qui veut rouler toute la nuit, il sera par contre idéal pour les usages plus courants, notamment comme feu "de position", diurne ou nocturne, pour les entraînement hivernaux, et les trajets urbains, avec ou sans Garmin d'ailleurs. Il sera aussi parfait pour le départ matinal d'un long brevet, ou pour finir une sortie du soir un peu rallongée, sans encombrer pour autant le poste de pilotage, ni se charger d'un système plus complexe, ou de batteries déportées.

 

La qualité de fabrication ne dépareille pas de notre GPS favori

 

Mot de la fin

Dans la jungle de l'éclairage, le Varia UT800  se distingue par son intégration unique, tout en offrant des performances opto-électriques de très bon niveaux. C'est un accessoire qui nous parait indispensable à la sécurité hivernale.

Tellement pratique qu'il annihile toute excuse de ne pas l'utiliser !

Positionné sous le Garmin, le Varia disparaît totalement du cintre

 

 

+

Intégration sans équivalent

Qualité d'éclairage

Autonomie "suffisante" pour les usages courants (à condition de recharger à chaque sortie)

Qualité de fabrication

Fixation rapide et sure

 

-

Position du GPS sur-élevée au-dessus du cintre

Pas de rétro-compatibilité avec les GPS Edge antérieurs

 

Poids VdR : 151 grammes

Prix : 169,99€

Infos : Varia UT800

 

 


Dans la même catégorie


Autres articles de Nicolas Joly