Email : Mot de Passe :
Se souvenir de moi ?
Mot de passe perdu ?

Devenir membre

Essai : Gilet Polartec Alpha by Rapha Brevet Insulated

Publié le 31/10/2017 14:05   par Sebastien Corradini  

Polartec vantait les qualités exceptionnelles de sa technologie Polartec® Alpha®, nous avons eu l’opportunité de mettre ces promesses à l’épreuve du terrain avec le Gilet Brevet Insulated de Rapha.

Look sobre et chic mais bonne visibilité avant/arrière pour le Rapha Brevet Insulated.

De la légende à la réalité

L’entreprise américaine Polartec est à l’origine des textiles dits « polaires » à la toute fin des années 70 alors que la société s’appelait encore Malden Mills. Depuis, la firme du Massachusetts s’est imposée comme l’une des plus innovantes en matière de textiles synthétiques avec, comme c’est souvent le cas aux USA, des histoires à raconter autour de ses créations. Du marketing, mais pas seulement, il n’y a pas de fumée sans feu dit-on…

Par exemple, la légende transmise par Polartec veut que sa technologie Alpha® ait été développée pour répondre aux besoins des forces spéciales de l’armée américaine. L’objectif était d'obtenir un textile résistant et respirant offrant une isolation chaude, une bonne protection contre le vent et un séchage rapide. Polartec a ainsi imaginé l’Alpha censé répondre à toutes ces exigences et qui aurait surpassé tous les produits précédemment testés par les forces armées outre-Atlantique. La première exploitation publique de l’Alpha daterait de 2013 notamment dans le monde de la montagne et plus récemment dans le monde du vélo qui découvre l’usage et les bénéfices qu’il peut tirer de cette technologie. 

La large étiquette élastique sert de bride pour maintenir le gliet Brevet enroulé sur lui-même. Bien que misant sur une image haut de gamme, Rapha reste transparent sur l'origine de production et la composition des ses produits.

 

Nous avons testé la technologie Alpha de Polartec à travers l’utilisation intensive depuis juin dernier dans différentes situations et sous diverses conditions climatiques du gilet sans manche Rapha Brevet Insulated. De la fin du printemps à l’été en passant par l’automne et les prémisses de l’hiver, le gilet a été sollicité parfois quotidiennement pour le vélotaf, pour un long tip estival en autonomie, pour les sorties dominicales, pour l'épreuve Gravel du Roc également. Voilà ce que nous avons pu constater.

Départ pour plusieurs jours de vélo, le Rapha Brevet est forcément de la partie…

 

Léger et très confortable, le Brevet épouse agréablement l’anatomie du cycliste en position sur son vélo. Merci le mesh élastique sur les côtés.  De bon matin, lorsqu’il fait encore frais, on remarque d’emblée qu’il offre une bonne protection contre le vent et qu’il maintient bien au chaud. On a d’ailleurs apprécié cette caractéristique jusqu’aux premiers frimas hivernaux de cette fin octobre. Le col qui monte assez haut dans le cou se fait apprécier. Sous-couche, maillots manche longue et gilet Brevet, la combinaison idéale par 8/10°. A l’inverse lorsque la température monte, que le soleil chauffe, on apprécie l'isolation dite active qui régule efficacement la température corporelle et la respirabilité de l’Alpha. Là encore le mesh très aéré des flancs est un atout remarquable. On a l’impression que le corps bénéficie toujours de la bonne température et que l’humidité du corps n’a pas de prise sur le gilet. Si bien que l’on peut l’oublier par dessus le maillot manche courte, en plein été, lorsque le thermomètre affiche 25°. Si l’on a envie de profiter du vent et d’un peu de fraîcheur, le gilet se roule en un tournemain pour ne pas dépasser l’encombrement d’une main fermée. Parfait pour prendre place dans une poche arrière où sa légèreté est là aussi très appréciable. Autre qualité notable, l’absence d’odeur. C’est une constante des fibres dites techniques qui évacuent bien la sudation, mais font savoir à tout le monde que l’on a été actif : ça pue. Et bien pas avec le gilet Brevet Insulated que l’on a pu utiliser trois jours d’affilée durant notre trip estival, ou une semaine de vélotaf sans lavage et sans avoir besoin de pince à linge. 

Textile coupe-vent et déperlant sur les faces avant et arrière, mesh élastique et aéré sur les flancs, le Brevet est bien conçu et très confortable.

 

Le séchage ultrarapide a été mis à l’épreuve cet été, autant pour évacuer l’humidité corporelle que celle tombée du ciel (malheureusement) tant qu’il s’agit d’une petite pluie fine. Au-delà, mieux vaut se protéger par un coupe-vent imperméable et l’évacuation est forcément moins efficace. Pas de miracle de ce côté-là. Sitôt l'imperméable rangé, le gilet Brevet évacue rapidement l’humidité quand on roule, mais nécessite un peu de temps de séchage en statique, notamment après lavage. En absence de vent, les fibres restent humides. Ultra-compressible, l’Alpha est composé de fibres tricotées serrées qui ne peuvent se désolidariser et garantissent une épaisseur homogène et régulière. Nous n’avons pas constaté d’effet compactage, comme c’est souvent le cas avec les duvets classiques, et ce après plusieurs mois d’utilisation et donc de nombreux lavages (manuels). Bref, disons-le directement nous avons été plus que convaincu par ce gilet Rapha Brevet et cette technologie Polartec Alpha. Nous sommes sous le charme au point que le gilet est probablement l’élément textile que nous avons le plus utilisé ces derniers mois : indispensable.

Départ matinal (à la bourre et après tout le monde) pour le Roc Gravel. Il fait bon mais encore un peu frais, le Brevet est idéal dans ces conditions.

Il est probable que l’hiver et les grands froids feront ressortir ses limites en terme d’isolation, il n’est pas prévu pour cela. Mais nous allons d’ores et déjà essayer de trouver un blouson utilisant la même technologie en version « hiver », c’est-à-dire avec plus d’épaisseur, pour voir si elle est aussi séduisante dans ces conditions extrêmes. Cerise sur le gâteau, le Brevet Insulated est plutôt réussi du point de vue esthétique. Sobre et chic, dans cette version bleu marine, ou noire, il existe également en jaune ou rose pour ceux qui aiment la couleur. Pour le reste de l’année, une chose est certaine, on l’a adopté. Et comme le prix est actuellement en baisse (120€ au lieu de 160€), cet accessoire devient plus accessible, autant ne pas s’en priver.

Léger et très compactable, le Brevet tient facilement dans une poche arrière de maillot.

Infos techniques : 

  • Isolation Polartec Alpha hydrophobe
  • Revêtement déperlant DWR 
  • Tissu coupe-vent.
  • Arrière plus bas pour une meilleure protection des reins
  • Bandes réfléchissantes (blanche) à l’avant et à l’arrière du gilet 
  • Zip à blocage automatique pour éviter l'ouverture impromptue
  • Flancs extensibles
  • Repliable sur lui-même avec bride élastique au niveau du col.

 

Poids : 132 gr

Prix : 120 €

Plus d'infos sur le site Rapha


Dans la même catégorie


Autres articles de Sebastien Corradini