Email : Mot de Passe :
Se souvenir de moi ?
Mot de passe perdu ?

Devenir membre

Essai : All-City Macho King Ltd

Publié le 30/05/2017 08:22   par Nicolas Joly  

Des disques, du Reynolds 853, et une peinture psychédélique...les ingrédients d'un cyclo-cross aussi fun que performant !

Le Macho King Ltd….est un symbole a lui tout seul, celui du cyclo-cross américain...où la compétition ne se dépare jamais d'une bonne dose de folklore.

 

 

 

Contexte

All-city s’est développé sur le renouveau du cyclo-cross américain…surfant sur une image à la fois cool et rustique, à base de cadres acier, de peintures flamboyantes et d’ambassadeurs tatoués… All-city est aussi l’un des rares « industriels » à proposer de l’acier réellement haut de gamme, et des évolutions constamment en phase avec le marché…le tout dans une gamme de prix très compétitifs.

Par chance, All-City est importé en France par Ultimate Cycle et disponible en Kit Cadre ou montage à la carte. Nous avons donc reçu en test ce « Macho King Ltd »…le flamboyant (disais-je) fleuron de la gamme, clairement destiné à la compétition de CX. Sa robe nous rappelle que, compétition ou pas, un vélo reste fait pour s'amuser !

 

 


Atelier

Avant toute chose, la prudence appelle à un petit passage d’inspection/réglage à l’atelier.

Le Macho King présente un triangle principal en tube de petits diamètres : 28,6 pour Top et Seat Tube, 31,7 pour le DT, soit le minimum usuel pour cette série de prestige : rien de moins que du Reynolds 853 double butted. Si cette série très haut de gamme est fréquemment utilisée pour les plus belles réalisations artisanales, on ne la trouve que beaucoup plus rarement dans les productions industrielles. Pas d’infos sur les épaisseurs utilisées....mais le « ping » caractéristique des tubes fins laisse présager d’un comportement bien élastique, typique de l'acier qu'on aime.

Côté construction…on remarque un assemblage par soudure TIG soignée, et une attention portée à certains détails (comme le collier de selle brasé par exemple), qui contre-balance savamment ses origines asiatiques.


Disque oblige, (All-City vient d'abandonner les versions patins sur toute la gamme CX), le tube de direction est Oversize, et accueille une non moins oversize fourche en carbone Whisky. Avec ses volumes massifs et son axe traversant, elle contraste nettement avec le reste du cadre, promettant un freinage efficace, et un ride sans doute viril. Peinte au couleur du cadre, elle apporte une touche très haut de gamme, d'autant que Whisky,  peu connu en France, est peu ou prou positionnée sur le même créneau qu'Enve.

En peaufinant les réglages, je m’aperçois par contre que les ajustements du triangle arrière sont loin d’être irréprochables. Après quelques tentatives de réglage du disque infructueuse, je n'eu pas d'autre choix que de limer l’adaptateur d’étrier de frein arrière pour parvenir à centrer l'étrier sur le disque.

Autre bonne surprise, malgré programme très racé, le Macho King est équipé de 2 porte-bidon, et d’inserts pour monter des vrais garde-boue rigides, à l’arrière, mais également dans les fourreaux carbone de la fourche, une exception !

Pour le reste du montage, rien de très exotique : du Sram CX1 (ouf) et des périphériques plutôt basiques.….mais nous testons seulement le kit-cadre.


En selle : steel is real !


Avant d’attaquer les singles en fôret, rien de tel qu’une petite route de montagne, pour se mettre en rythme. Bon, j’avoue avoir immédiatement remplacé le plateau fournis (42) par un 38 plus adapté aux Alpes et à mon style, d’autant que la cassette n’est qu’en 11-32.

C’est donc au train, que je fait connaissance avec le Macho King Ltd. Indéniablement, les sensations d’un bon acier sont bien présentes : élastique, performant et accessible ! Assis c’est un régal…que ce soit sur route ou piste forestière, le caractère routier est un plaisir. Par ailleurs la géométrie « américaine », c’est à dire surtout plus basse (qu’un cyclo-cross belge), le rend plaisant à rouler en dehors des courses de cx, et même sur la route.

 

Mais un vélo de cyclo-cross ne se roule pas au train…et dans les relances, et les bosses le vélo semble est malheureusement plombé par son montage, et en premier lieu par ces roues DT Swiss R32. Leur profil haut en alu n'apporte pas beaucoup de polyvalence à ces roues : bien que rigides, elles sont lourdes et surtout inertes, ce qui plombe les accélérations, pénalisant malheureusement le caractère joueur d’un cadre de ce type

Quand le terrain devient plus technique, le Macho King Ltd, est un régal. Une fois encore l’acier fait merveille quand il s’agit de chercher du grip là où il n’y en a peu ou pas. Les bases longues (435mm) permettent de garder contact avec le terrain : même en danseuse la motricité est exemplaire.

Côté cockpit, la géométrie bien ouverte (71° d’angle) permet toutes les audaces de pilotage. C’est parfait sur une piste de CX, et se rapproche même du VTT (d'il y a quelques années)…..la fourche Whisky  permet un guidage très précis (même si elle n’est pas exempte d’un léger flex latéral. Elle est par contre intraitable sur les freinages. Rien ne semble pouvoir la faire vibrer ou fléchir (elle est d’ailleurs approuvée pour un disque de 180mm !). C’est plutôt une qualité en CX, même si ça peut aussi devenir un défaut pour du gravel défoncé où elle manque un peu de confort…là ou l’arrière sait se faire totalement oublier, en dépit de la roue haute.

Sur le montage proposé, le poids, mais surtout les roues, rendent difficile d’imaginer tout le potentiel d’un tel vélo, et notamment sa dynamique en situation de course. Cela étant, vu l'équipement, et les roues, il n'y a pas l'ombre d'un doute que ce Macho King Ltd puisse fondre facilement d'un bon kilo tout en restant dans un budget raisonnable, et surtout se chausser de roues plus adaptées à son programme.

 

Par ailleurs, ce cadre n’est pas aussi exclusif qu’un pur cx de compétition en alu ou en carbone. Chaussé de boyaux et de jantes carbones (qui "passent" toujours assez facilement sur des cadres acier), on pourra obtenir un niveau de performance bien équilibré, entre dynamisme, confort et efficacité.

Ainsi équipé, le Macho King Ltd, pourra largement satisfaire des coureurs expérimentés qui veulent tirer parti d'un cadre acier. Au prix d'un demi-kilo, ils gagneront en tolérance et motricité, un vrai plus sur des circuits glissants et/ou techniques.

 


 

 

Gravel

Etrangement, All-City ne revendique aucun ADN "gravel", et ne surfe pas du tout sur cette tendance, assumant, au contraire, sa culture cyclo-cross.

Cependant, pour nous la géométrie évolutive, le confort, et les équipements bien pensés du Macho King Ltd lui donne une polyvalence qui peuvent le conduire bien au-delà des pistes de courses. Il sera aussi un compagnon d’entraînement hivernal (avec ces disques et ses garde-boue) ou d’aventure avec des jantes larges et des pneus de 40mm (oui ils passent largement).

 


Bilan :

Le Macho King Ltd est une superbe machine, aussi fun que performante.

Si la fabrication ne rivalise pas avec celle d’un artisan, la finition n’en est pas pour autant négligée, et est une vétitable invitation à un montage haut de gamme.

Il sera un compagnon idéal pour le cyclo-cross de compétition, que ce soit pour débuter ou performer, tout en étant utilisable à longueur d'année

 


+
Acier haut de gamme
Très bon rapport Q/P pour du 853
Performance et Polyvalence race/gravel/hiver
Inserts pour garde-boue…
Dégagement pour pneus de 40mm

Look

-
Finitions perfectibles
Fourche un poil rigide en gravel (même si ce n'est pas son programme officiel)

 

Poids VdR :  9,4 Kg(vélo complet sans pédales)

Tarif Kit Cadre : 990,00€

Distributeur : Ultimate Cycles
Le site officiel All-City

 


Dans la même catégorie


Autres articles de Nicolas Joly