Email : Mot de Passe :
Se souvenir de moi ?
Mot de passe perdu ?

Devenir membre

Aventure Londres-Paris à vélo : Étape 7 et bilan

Publié le 15/05/2017 20:00   par Kevin Laporte  

Nous arrivons au terme de notre épopée, cette dernière étape fut pluvieuse et pleine d'émotions. Nous l'avons fait !

Étape 7 : Chaussy - Paris (Bezons)

La soirée fut longue et très sympathique. Le repas concocté par les soins de notre hôte était simple, mais excellent. Autour de nos discussions, nous avons fait plusieurs fois le tour du monde. Gaëlle la propriétaire du gîte et les deux autres convives avaient beaucoup voyagé. Sri Lanka, Birmanie, Cuba, Thaïlande, Mali, Croatie et j'en oublie… d'anecdote en anecdote la soirée avance sans que l'on ne voit tourner l’heure, alors que la plus longue des étapes nous attend. La météo est pessimiste, nous le devenons aussi puisque la pluie est prévue dès 10 heures du matin. Nous décidons alors de prendre le petit déjeuner à 8h30 pour faire la première heure de sortie au sec. Dommage, puisqu’à 9 heures, dès que nous claquons le portail du relais de Chaussy, il se mit à pleuvoir. Nous enfilons en vitesse le coupe-vent et les surchaussures au pied du domaine de Villarceaux. La veille, Gaëlle nous avez présenté ce domaine comme une pépite pour Chaussy. En effet, il offre à la petite commune de 580 habitants une place d'honneur dans le Vexin puisqu'il lui confère le titre de commune la plus étendue. La classe.

Comme les matins précédents, nous attaquons à froid par une belle montée qui permet de bien chauffer l'organisme. Ce n'était pas plus mal ainsi, car la pluie redoublée alors que la température, elle, restait figée à 13 ou 14°C. Nous filons dans ces conditions à travers le Vexin et ses routes vallonnées, engorgées d'eau pour l'occasion.

Je commence alors à reconnaître certaines routes d’entraînement dès l'arrivée à Maudétour-en-Vexin et Arthies. La fin du périple est proche, un sentiment d'accomplissement se lie à un sentiment de « j'en veux encore ». La pluie continue de tomber sans se soucier de notre état de fatigue. Tout bien réfléchi, il n’est pas si avancé que cela finalement. Les jours se sont bien enchaînés, Cécile se sent bien et se permet de monter les bosses sur la plaque. Elle a de bonnes jambes. Ni les fesses ni les genoux ne semblent douloureux. C'est une des raisons qui fera que nous réussirons cette étape d'une traite, sans même faire de pause repas, malgré les conditions dantesques.

Les beaux villages typiques du coin et les champs à perte de vue, nous font perdre la notion du temps. De cette manière, nous nous retrouvons assez rapidement à Cergy, à mi-parcours. Ceci signifie dans nos têtes que nous sommes quasiment à Conflans-Sainte-Honorine, et donc quasiment chez nous. Alors qu’au final, c'est encore 40 km qu'il nous reste à parcourir. L'arrivée à Cergy voulait dire aussi que la campagne et les étendues vertes étaient derrière nous. La pluie s’arrête, bonne nouvelle ! Nous longeons l’Oise puis la Seine jusqu'à la fameuse passerelle Saint Nicolas de Conflans, rebaptisée basiquement "pont jaune" lors de nos passages régulier à l’entraînement.

Nous filons, mains en bas du guidon jusqu'à Maisons-Laffitte et son château. La cité du cheval nous accueille sous une pluie battante.

Là, nous avions deux choix : soit tout droit jusqu'à Bezons pour une arrivée dans 7 km, soit à droite en parcourant le méandre de la Seine, itinéraire prévue sur l’Avenue Verte. Avant de prendre la décision, nous nous regardons, nous nous sourions et tournons à droite sans nous poser de question. Nous respectons alors l'itinéraire et parcourons les 20 kilomètres supplémentaires en bord de Seine, sur du chemin blanc détrempé. Nous avons appris à aimer ça et presque à en redemander.

Un peu avant Chatou, soit à 8,2 km de notre chez nous sur les 440km de l'aventure, l'impensable arriva : la crevaison !

Coup dur, car mine de rien, nous avions faim et Cécile avait déjà mangé trois ou quatre barres. Il était plus de 13 heures, le petit déjeuner était déjà bien loin. Accessoirement, nous étions trempés et commencions sérieusement à sentir le froid au travers des vêtements. Pour rester positif, comme nous aimons l'être naturellement, il était bon de se dire que nous avons promené pendant 431,8 kilomètres le nécessaire de réparation, alors autant l’utiliser. ! Histoire de ne pas l'avoir trimbaler pour rien. La vérification à l'intérieur du pneu a permis de dégager un gravier pointu qui était à l'origine de la crevaison, en traversant la gomme tendre du Specialized Adventure Gear. Une fois celui-ci retiré, nous avons pu repartir et finir cette belle étape de 82 km qui conclura notre périple.

Nous achetons deux baguettes de pain à notre boulangerie habituelle au passage et entrons dans notre rue. Nous la voyons pour la première fois comme une vraie ligne d’arrivée. Détrempés, sales, affamés, nous franchissons cette ligne avec bonheur comme des forçats de la route qui terminent un tour à étapes. Nous nous sommes regardés avec une grande complicité et nous sommes dits : « On l’a fait ! Londres-Paris en vélo. Nous sommes partis en train jusqu'à Londres il y a une semaine et nous sommes revenus en vélo. » Pour certains, cela paraîtra incroyable, pour d'autres une banalité puisqu'ils réalisent l'exploit en seulement trois jours. Mais pour cette première aventure de ce type, nous sommes heureux. Nous l'avons bouclé, à deux, à notre rythme, et avons partagé des fous rires, des moments de bonheur, d'autres moins agréables avec quelques douleurs qui se réveillaient. Je pense que nous n'oublierons jamais cette aventure, qui je l'espère en emmènera d’autres.

 

Détails de l'étape :

Kilomètres parcourus : 82,1 km / dénivelé positif : 455 mètres / heures de selle : 3h51 / vitesse moyenne : 21,3 km/h / altitude max : 210 mètres

 


 

Quelques chiffres récapitulatifs :

 

Étape 1, Angleterre    

Étape 2, Angleterre    

Étape 3, Angleterre    

Étape 4, France    

Étape 5, France    

Étape 6, France    

Étape 7, France    

Totaux                  

Kilomètres

73,3

60,4

62

54,5

44,6

62,4

82,1

439,3

Dénivelé positif 

510

644

371

362

260

462

455

3064

Vitesse moy.

15,2

15,3

15,9

17,3

17,7

18,7

21,3

17,4

Heure de selle

4h48

3h56

3h54

3h08

2h31

3h20

3h51

25h28

Pluie

Non

Oui

Non

Oui

Oui

Non

Oui

4 / 7

Calories

1469

1316

1313

1008

763

1263

1551

8683

Altitude max

204

189

83

94

189

176

210

/

Vitesse max.

56,9

58,7

55,1

48,2

56,2

61,9

59,4

/

 

Les indispensables :

Si nous devons faire un bilan d'un point de vue équipement, nous n'avons manqué de rien. Les quatre sacoches suffisent pour transporter tout le nécessaire. Nous avons utilisé nos deux tenues par alternance. Ainsi que nos affaires de "ville" quotidiennement après chaque étape. Le seul surplus notable est lié au matériel de soin, l'électronique et la réparation. Mais il n'est pas envisageable de partir sans. Notons tout de même que nous avons eu de la chance de ne subir qu'une seule crevaison sur l'ensemble du parcours et de ne pas avoir eu besoin de la trousse à pharmacie. 

Au niveau du parcours, la partie anglaise est dans un premier temps très urbaine, avant d'emprunter de nombreux chemins en terre, les "forest trail" du National Cycle Network. Si vous souhaitez suivre l'itinéraire de l'Avenue Verte à la trace, nous vous déconseillons l'usage du vélo de route. Les crevaisons seront inévitables. C'est pour cela que nos vélos, tant le Haibike Q Race RX Pro que le Specalized Sequoia Elite ont fait leurs preuves. Ce sont de vrais aventuriers, surtout le Sequia avec ses pneus bodybuildés. Extrêmement confortable, bon rouleur et robuste, ce dernier vous permettra de faire le tour du monde, sans crainte ! Pour la partie française en revanche, vous pouvez utiliser un vélo de route sans soucis, il n'y a aucun passage à risque.

 

Le mot de la fin :

Si vous lisez ces lignes, c'est que vous avez pris le temps de lire notre récit d'aventure et nous vous en remercions. Nous vous invitons à vous lancer ce genre de défi, en couple, entre amis, voire même en solitaire. Vous vivrez à coup sûr des moments uniques !

 

Découvrez toutes les news de notre aventure en cliquant ci-après sur le tag "Londres-Paris".
 


Classé dans la categorie: Informations générales | Voir les autres articles dans cette categorie

Autres catégories: People | Evènements | Matos | Emploi | Compétition | VDR te donne la parole | Communiqué

Dans la même catégorie


Autres articles de Kevin Laporte