Email : Mot de Passe :
Se souvenir de moi ?
Mot de passe perdu ?

Devenir membre

Essai 3T : cintre Tornova + tige de selle Zero25

Publié le 25/04/2017 12:37   par Nicolas Joly     2 Commentaires

Les grands classiques remis au goût du jour.

Les grands classiques remis au goût du jour.

La vénérable firme italienne 3T est en pleine cure de jouvence ! Non seulement elle enrichit ses gammes en permanence (cf notre récent test de roues carbone Discus C35), mais elle ne néglige pas pour autant ses produits historiques. Ainsi, les cintres, potences et tiges de selle qui sont les produits phares de la maison, sont en permanence retravaillée, allégés, désignés, aérodynamisés et bien sûr "carbonés", avec les nouveaux codes de styles de la maison. Et chaque produit est décliné en de plusieurs designs pour s'harmoniser avec différents styles de vélos.

Nous avons pu réaliser un test de 2 pièces maîtresses de cette large gamme, conçues pour répondre aux besoins les plus variés.

Le cintre TORNOVA, et la tige de selle ZERO25, offrent le meilleur de la technologie actuelle,  tout en préservant une silhouette classique : le cintre de forme française, et la tige avec chariot reculée.

Pour ne rien gâcher, les deux sont ici testés en version « Team Stealth », soit la version carbone dans sa déclinaison sobre (Stealth). Deux pièces aussi à l'aise sur un vélo en acier, que sur un monocoque carbone. A noter, qu'il existe aussi une version encore plus haut de gamme « LTD », qui vient grappiller encore quelques grammes par l’utilisation d’une fibre plus haut de gamme.

La Tige de Selle ZERO25 Team Stealth

Sur un composant aussi « rudimentaire » qu'une tige de selle, 3T  propose trois designs différents. La ZERO25 est la toute dernière en date. Elle est basée sur une tête en alu forgée, insérée dans un tube de carbone, séduisante par son design à la fois classique et innovant.

Une tige multi chariots, multipositions
Elle a surtout la particularité, assez rare, d’avoir un chariot inversible, permettant de passer d’une tige droite (Zero), à un recul (et une silhouette) classique de 25mm simplement en inversant le montage du chariot. Par ailleurs, les pièces ont été prévues pour s’adapter à toutes les selles du marché, en rails ronds de 7mm, ou ceux en carbone de 9 ou 10mm de haut, toujours sans adaptateurs.
Cette tige est donc particulièrement pratique et adaptable aux évolutions et aux changements de vélo.


Enfin, une fois la selle emprisonnée dans les mâchoires, tous les réglages (recul, inclinaison) sont immobilisés par une seule visse (Torx 27).

En pratique.
Si la mise en place des mâchoires sur les rails s’avère un peu délicate, une fois tout bien calé et réglé, le résultat est effectivement le même que sur toute tige de selle haut de gamme, une tenue irréprochable, sans craquement. Le couple maximum recommandé est de 9Nm. Ce n'est pas de trop pour immobiliser l'ensemble, mais ça nous parait un peu élevé sur un rail carbone, à voir dans le temps...

Il faut toutefois signaler, que les réglages devront être effectués au garage, et une bonne fois pour toutes, car la clé Torx de 27, se trouve rarement sur un multitool même le plus complet qu'il soit.

Au final la Zero25 nous offre une silhouette distinctive et élégante dans un poids et un budget raisonnable, un vrai renouveau esthétique.

A noter, le poids, qui peut paraître élevé, s'entend pour une tige non coupée de 350mm. Une fois ajustée sur un vélo de route, et recoupée d'une dizaine de centimètre, la Zero25 sera "compétitive, et en-dessous des 180 grammes.

Poids VdR :  212gr (en 350mm)

Prix : 150€

+ Pérennité, look Stealth

- Réglage délicat, clé Torx 27 peu commune
 

Le cintre Tornova Team Stealth : le retour de la forme classique

Passons aux choses sérieuses….Il en va des formes de cintres comme de chaussures, et trouver un shape réellement confortable est une tâche des plus ardues dans la personnalisation d'un vélo. Tâche d’autant plus ardue, que chaque marque de cocotte propose également un design qui s’intègre plus ou moins bien aux galbes du cintre.

La forme classique enfin réinterprétée.

Chez 3T, la forme classique était jusque là le domaine du Rotundo. Un cintre aux rampes plongeantes, réminiscence du cintre de sprinteur italien…sauf que, même s'il a ses fans, aucun shifter moderne ne s’intègre harmonieusement à ses courbes ancestrales.

3T s'est donc attelé à remettre la forme classique au goût du jour, en tenant compte des nouvelles habitudes issues des évolutions de cocottes. Parties de l'avant du cintre, celles-ci sont progressivement remontées pour s'intégrer dessus du cintre, et le prolonger (généralement) horizontalement.

Le Tornova propose donc un galbe rond classique et profond (Drop de 139mm), associé à une partie supérieure conçue pour les leviers modernes. Résultat, on peut (enfin) obtenir des cocottes alignées au-dessus du cintre, bien horizontale, tout en ayant des leviers de freins parfaitement positionnés en bas, et à portée de l'index.

Mais ce n’est pas tout.
Pour compléter le tableau ergonomie, le tube supérieur du Tornova est aussi ovalisé, non pas dans une quête d’aérodynamisme, mais d’une prise en main plus naturelle.


Sur la route.
Si un cintre est surtout une affaire personnelle, la forme classique n’est pas classique par hasard.

Un peu passé de mode avec les géométries de plus en plus basses des vélos « de courses », elle est pourtant très intéressante dès lors qu’on ne cherche pas une position "de base" trop basse.

C’est une forme idéale pour les longues sorties, apportant plus de positions, d’amplitude et de variations. Notamment une vraie position basse, une vraie position de descente, des rampes un tout petit peu plus longues que sur un modèle compact. (83mm)

Le vraie génie du Tornova est de concilier l’intégration horizontale des cocottes actuelles, point fort des cintres compacts, tout en gardant le levier de frein juste sous le doigt, point noir des cintres compact. Résultat, pour ainsi dire pas de changement sur le haut du cintre, mais une position de descente à la fois plus agressive car la main est avancée de 2-3 cm, et plus ergonomique car l’index se retrouve  également 2-3 centimètres plus proche du levier, que sur un cintre compact.


Cerise sur le gâteau, cette version carbone, y ajoute le passage des gaines en interne. Sans être des plus rapide, ce montage un peu fastidieux en vaut vraiment la peine, car l'intégration est réellement parfaite. Il en résulte une prise en main encore plus confortable, et la possibilité de ne pas guidoliner le dessus du cintre. C'est d'ailleurs sûrement la meilleure option, car le top oval, une fois guidoliné, est presque un peu gros, notamment pour ceux qui roulent gantés. Affaire de préférences...

En résumé : La forme classique a ses mérites !
Le Tornova est tout de même le 4 eme cintre qui équipe mon vélo en 2 ans, et celui qui va y rester,  pour 2 raisons : le mariage réussi avec les shifters Campa, et bien sur la position, inchangée sur le haut, mais apportant un supplément de confort à chaque "étage".

Le gain de poids n'est pas négligeable non plus, bref, un bel investissement qui sera appréciable, notamment sur les longues journées qui s'annoncent.

Poids VdR :  214gr (en 42cm)
Prix : 290€

+ Ergonomie aboutie, confort, rapport Qualité/Prix, poids pour un shape classique

- RAS

Distributeur 3T pour la France : Mohawks
www.3tcycling.com
 

 


Dans la même catégorie


Autres articles de Nicolas Joly


2 Commentaires

  • 25/04/2017 15:26:51 par titalain

    Astucieux, le système de serrage "2en1" de la tige de selle.
    Par contre, le Torx 27...
    Le cintre a un profil global très sympa.


  • 26/04/2017 13:30:09 par Nico J

    à dire vrai, le T27 peut se dépanner avec du T25...mais pour serrer à 9Nm, mieux vaut la bonne taille