Email : Mot de Passe :
Se souvenir de moi ?
Mot de passe perdu ?

Devenir membre

Essai : tenue Hiver SIXS

Publié le 19/03/2017 07:00   par Nicolas Joly  

Un Softshell toutes saisons qui simplifie la vie !

L’hiver n’a pas dit son dernier mot, et nous en profitons pour vous présenter la tenue hivernale SIXS. Composée de trois pièces conçues pour  fonctionner de concert : un sous-vêtement « Thermo-Carbon », un cuissard long et une veste Softshell.

Le Softshell...ou l’art de pas trop s’habiller…

Ces trois pièces sont destinées à affronter les pires conditions climatiques, sans pour autant multiplier les couches. L’objectif étant de favoriser la régulation de la transpiration et de la chaleur, plutôt que de jouer la stratégie de superposition.

Outre la souplesse et le confort de l’ensemble par rapport au classique empilement de couches, c’est aussi beaucoup de temps gagné à l’habillage et à l’entretien, deux atouts pratiques non négligeables pour restreindre un peu le rituel de l’habillement hivernal.

Côté look, l’ensemble SIXS se positionne habilement entre « racé » et « sobre », apte à satisfaire le plus grand nombre, même si une option de couleur plus visible aurait aussi était bienvenue, notamment pour la veste.

LA VESTE « SOFT W »

La veste est réalisée dans un tissu softshell (PolarTech Activewear®), coupe-vent, respirant, et déperlant à l’extérieur, légèrement bouclé à l’intérieur. Elle n’est pas conçue pour résister à la pluie continue, mais pour un large panel de conditions hivernales.

Conditions climatiques
Sous les conditions climatiques dans lequel j’ai pu l’essayer, incluant vent glacé, pluie et neige mélées et rayons de soleil occasionnel, le tissu s’est avéré très performant. Coupe-vent, déperlant, et surtout très respirant, le dos étant plus aéré que la partie avant. En pratique c’est le parfait dosage pour créer de la chaleur sans s’humidifier…bref un tissu performant, cédant juste un peu de déperlance aux tous meilleurs, selon mon expérience.

Le pari est en tout cas réussi, car elle effectivement assez chaude pour être utilisée avec un simple sous-vêtement, pratiquement jusqu’à 0°c !
Par ailleurs elle est assez respirante pour rester supportable (zip ouvert) dans des conditions beaucoup plus clémente (10-15°c ensoleillé).

C’est donc une veste « tout en un » qui simplifie grandement la panoplie du cycliste hivernal, tout en restant utilisable une grande partie de l’année.


Concernant la coupe, elle est dûment ajustée, mais avec la juste marge nécessaire pour un gros sous-vêtement thermique, si nécessaire. Pas de matière superflue qui claque au vent,  une longueur de bras réussie (avec des boucles à passer autour des pouces éventuellement), et des poignets qui se glissent sous les gants sans se faire prier : c’est donc presque un sans faute…si ce n’est le dos qui gagnerait à être un peu plus long.

 
Un regret : c’est un détail, mais la poche arrière, à zip cachée sous un rabat est une option étrange.  Elle est difficile à manipuler, même sans gants et à l’arrêt…donc en roulant avec les gants…il faut attendre une longue ligne droite !  3 poches classiques sont tellement plus pratique, même l’hiver.


En résumé : un tissu performant, et un vrai concept qui tient ses promesses d’isolation et de liberté de mouvement.

Tarif : 179,95 €
Taille XS à XXL, coloris unique noir carbon

+ Concept deux couches réussi, grande Amplitude Thermique, habillage simplifié

- Dos un peu court, poche dorsale peu pratique

Le T-Shirt « TS1 » : la variable d’ajustement

Le sous-vêtement est un peu le "coeur" du système. Réalisé dans une matière très particulière « Thermo Carbon Underwear® » il procure à la fois isolation et évacuation de l’humidité.

Ce modèle est la version « de base » plutôt légère, mais il est aussi décliné en manches longues, en version coupe-vent, plus épaisse, et avec différents cols…Autant dire que c’est la pièce qui permet d’ajuster l’isolation aux conditions du jour .

L’essai réalisé avec le simple T-shirt manche courte s’est avéré performant jusqu’à des températures fraîches (6-7°C). En dessous, ou par fort vent, les manches longues seront à préférer. La coupe est également très réussie, totalement plaqué au corps sans pour autant serrer, et très confortable avec sa construction sans couture. L’humidité est également bien évacuée, notamment tant que le corps reste à l’effort. Une vraie réussite.

Un synthétique résistant aux odeurs !
Pour être tout à fait honnête, depuis l’avénement du mérinos j’avais tourné le dos aux sous-vêtement synthétiques…principalement pour la résistance à l’odeur de la laine. A ma grande surprise, le « Thermo Carbon Underwear® «  est, de ce point de vue, tout à fait comparable au mérinos, autant dire un bonheur !

En résumé : un sous-vêtement synthétique abordable aussi performant qu'un Mérinos

Tarif 44,95 €
(XS à XXL), coloris blanc carbon, noir carbon, vert foncé, rouge foncé

+ Tissu efficace, pas d’odeur, coupe ajustée et sans couture, rapport Q/P


- ras

Cuissard « SLPW »

Toujours le même pitch. Personnellement, enfiler des jambières tout l’hiver me parait plus tenir du rite fétichiste que de la protection contre le froid. Rien ne vaut le confort d’un vrai cuissard long, bien plus pratique à enfiler…et sans la superposition d'élastiques qui serrent les cuisses.

Le tissu du cuissard est le même que celui la veste et produit donc les mêmes  effets…mais en plus chaud au niveau des jambes. Il est donc bien adapté aux conditions vraiment froides, et même les plus froides. Il sera par contre un peu trop chaud pour ces jours où l’on hésite entre court ou long (tandis que la veste, elle, continuera un peu plus de s’adapter au premiers rayons du soleil)

Comme pour la veste, le déperlance permet d'évacuer avec brio les projections d'une chaussée détrempée ou d'une averse passagère. Elle montrera ses limites sous une pluie continue, mais ses qualités thermiques permettront tout de même de rentrer sans hypothermie.

Coté pratique : pas moins de 3 zips (2 aux jambes, 1 sur l’avant)  qui facilitent l’habillage.

Confort. On l’a dit, le tissu est très douillet avec sa bouclette, et protège très bien du froid et du vent. La peau de chamois n’a pas montré ses limites sur des sorties hivernales de 2-3 heures.

La coupe elle même est bien réussie, avec notamment les jambes plutôt courtes, ce qui évite trop de sur-épaisseur à l’intérieur des surchaussures, améliorant ainsi la liberté de la cheville. Aucun problème non plus autour du genoux, ce qui est tout de même primordial.

En résumé : un cuissard hivernal sans fioritures mais parfaitement efficace

Tarif 149,95 €
Taille XS à XXL, Coloris unique noir carbon

+ Adapté aux conditions les plus rudes, habillage simplifié

- Déperlance un peu limite pour les conditions très humides

Distributeur SIXS pour la France : SEMC
www.SIX2.com/
 


Dans la même catégorie


Autres articles de Nicolas Joly